Kultus Konkordat

Monseigneur !

Je viens de recevoir la résolution depuis longtemps attendue relative à l'aliénation des liens de l'Eglise; mais elle n'est point encore publiée, fort au contraire la Majesté a ordonné de ne pas encore la publier, et de faire d'abord seulement au Saint Siège une communication préalable des intentions du gouvernement autrichien. Ma note au Cte Buol relative à ce sujet sera expédiée demain.
Agréez Monseigneur l'expression de ma haute considération

Le 3 février 1858

Comte Thun